Orchestre National de Belgique

FEU D’ARTIFICE AU VIOLON

Mercredi 12 avril 2017

Nous recevons à nouveau cette saison la visite de l’artiste allemand aux multiples talents Jörg Widmann. Actif comme clarinettiste, compositeur et chef d’orchestre, celui-ci vise le plus haut niveau dans chacun de ces domaines. Le Wiener Philharmoniker a créé l’une de ses œuvres sous la direction de Pierre Boulez, et le Boston Symphony Orchestra et le Gewandhausorchester lui ont déjà commandé de nouvelles compositions. Ce soir, il se produit en soliste dans son Elégie, une œuvre que l’on trouve sur son album éponyme de 2011 (ECM New Series). Son ton, parfois raffiné et parfois plus brut, est magnifiquement mis en valeur dans ce chef d’œuvre plein de vibratos, de micro-tons et de sonorités multiphones. Mais nous commençons d’abord par le tout nouvel Andante ostinato de Pierre Bartholomée. Surtout connu comme chef d’orchestre, Bartholomée est aussi un compositeur apprécié, dont les œuvres ont été créées par de grands noms tels que Jordi Savall et l’Ensemble Intercontemporain. Entre-temps, nous entendons des œuvres de la période londonienne de Joseph Haydn. Dans la Sinfonia concertante, quatre solistes de l’ONB se relaient sur le devant de la scène. La Symphonie n° 102 quant à elle, avec ses accents énergiques, semble parfois annoncer les innovations musicales de Beethoven. Le tout est placé sous la direction de la chef sino-américaine Xian Zhang. Elle était jusqu’à l’année passée la directrice musicale de l’Orchestra Sinfonica di Milano Giuseppe Verdi, une fonction qu’elle exerce désormais au sein du New Jersey Symphony Orchestra.


Prochains événements

Luc Loubry basson|
Marc Degraeuwe violon
Dirk Brossé direction musicale|
Handelsreiziger in Ideeën bvba scènographe
Hugh Wolff direction musicale|
Nelson Goerner piano
Hugh Wolff direction musicale|
Nelson Goerner piano